faire venir un étranger en France

Comment faire venir un étranger en France ?



faire venir un étranger en France

Franchir une frontière requiert des documents bien précis. L’obtention de ces documents doit suivre quelques procédures. Les attestations ou certificats sont différents à chaque cas. Elle varie en fonction de la durée du séjour de l’étranger en France. Quelles sont les démarches pour faire venir un étranger en France ? Qu’est-ce qu’une association d’aide aux étrangers ?

Démarches

Une personne étrangère désirant de visiter une famille en France d’une durée de moins de 3 mois doit avoir une attestation d’accueil. C’est un document affirmant qu’une personne résidant en France s’engage à héberger l’étranger durant son séjour. À partir de cette attestation, l’autorité s’assure que celui qui héberge l’étranger est responsable de son confort et l’accueille de son plein gré. L’attestation contient l’identité du signataire et celui de la personne étrangère et de sa famille. Elle indique également les renseignements obligatoires tels que : date et lieu, durée du séjour, nationalité de l’étranger…

Cette première démarche conditionne l’obtention du visa.

Documents

Avant de franchir les frontières du territoire Français, il faut remplir les conditions suivantes : 

  • Avoir un passeport valide (délivré depuis moins de 10 ans et d’une durée supérieure d’au moins 3 mois de la date de départ)
  • Avoir un visa (selon la nationalité)
  • Justifier l’objet et les conditions du séjour (attestation d’accueil ou voyage professionnel …)
  • Avoir une police d’assurance couvrant les dépenses médicales et hospitalières (possible d’être reçu en France)

Ces documents sont tous obligatoires. La personne étrangère est également disposée d’une somme d’argent qui lui sera nécessaire durant son séjour. Les conditions doivent être toutes respectées pour éviter les problèmes. Dans le cas contraire, il existe plusieurs associations d’aide aux étrangers en France.

Associations d’aide aux étrangers

Des associations à but non lucratif sont près des étrangers en cas de difficultés. Elles offrent aide et conseils à ceux dans le besoin. Elles prennent la défense des étrangers en cas de conflit et veillent à ce que leur droit soit respecté. Elles protègent les mineurs et jeunes étrangers, veille à leur scolarisation et à l’accès à une formation professionnelle. L’activité de ces associations d’aide aux étrangers revient à assister socialement et juridiquement les étrangers si besoin est.

Elles ont pour rôle de dénoncer quelques pratiques inconcevables contre les étrangers. Elles sont les premières actrices de la dénonciation des violations des droits des étrangers. Elles sont qualifiées comme lanceuse d’alerte en France. En effet, dénoncer publiquement et contester juridiquement revient à tirer la sonnette d’alarme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post